Connect with us

Tech

Google et les éditeurs français signent un accord sur le paiement des actualités sur les droits d’auteur

Published

on

PARIS (AP) – Google a signé un accord avec un groupe d’éditeurs français, ouvrant la voie au géant de l’internet pour effectuer des paiements de droits d’auteur numériques pour le contenu d’actualités en ligne.

Après des mois de discussions, Google France et l’Alliance de la Presse d’Information Générale ont déclaré jeudi qu’ils avaient convenu de mettre en place un cadre dans lequel la société américaine négocierait des accords de licence individuels avec les éditeurs.

Google a déjà négocié quelques accords de paiement individuels avec certains éditeurs d’informations français tels que le quotidien national Le Monde et l’hebdomadaire l’Obs.

L’entreprise a été contrainte de négocier avec les éditeurs et les agences de presse pour la réutilisation de leur matériel en ligne en vertu d’une loi sur les «droits voisins» qui est entrée en vigueur après que la France est devenue le premier pays à adopter de nouvelles règles de droit d’auteur de l’Union européenne.

Google avait initialement hésité à payer pour les nouvelles, affirmant que les nouvelles entreprises bénéficiaient des millions de lecteurs qu’il envoie sur leurs sites Web. Mais l’année dernière, une cour d’appel a ordonné à l’entreprise d’ouvrir des discussions avec les éditeurs.

En vertu de l’accord-cadre, les paiements seront basés sur des critères tels que le montant du trafic Internet publié quotidiennement et mensuel.

Google n’a pas précisé combien d’argent serait versé aux membres du groupe.

Les entreprises de presse avaient fait pression pour la réforme du droit d’auteur de l’UE, craignant que le journalisme de qualité ne diminue à mesure que les revenus publicitaires seraient siphonnés par les géants du numérique.

A lire aussi   Conseils Simples Pour Vous Aider à Comprendre Les Ordinateurs Portables
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *