Connect with us

People

Presse people: le magazine “Closer” condamné à 100’000…

Published

on

Presse people: le magazine "Closer" condamné à 100'000...

La justice française a ordonné mardi à Closer de verser plus de 100 000 euros (environ 115 000 francs) de dommages et intérêts au prince William et à son épouse Kate. Le magazine French People avait publié des photos de la duchesse seins nus en 2012.

Le rédacteur en chef et le directeur de la publication de Closer ont également été condamnés chacun à une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 euros par le tribunal correctionnel de Nanterre (ouest de Paris) dans cette affaire qui avait choqué le public. Couronne britannique.

La duchesse et son mari William, deuxième dans la succession au trône britannique, ont également obtenu chacun plus de 50000 € de dommages et intérêts. Ils ont réclamé un total de 1,5 million d’euros. Tous les accusés ont été reconnus coupables d’atteinte à la vie privée ou de complicité.

Le couple royal est “satisfait” de cette décision et “l’affaire est désormais close”, a déclaré un porte-parole du palais de Kensington dans un communiqué.

Amende “exagérée”

Amende "exagérée"

La décision, notamment sur les dommages et intérêts, “est conforme à la jurisprudence”, a déclaré l’avocat du peuple du magazine, Me Paul-Albert Iweins, qui s’est dit “bienvenu”. En revanche, il a estimé que l’amende était “excessive pour une simple question de caractère privé”.

Lors de l’audience de début mai, l’avocat avait lu une lettre dans laquelle le prince William dénonçait des faits «particulièrement douloureux car ils nous rappellent le harcèlement à l’origine de la mort de (sa) mère».

Le procureur, de son côté, a exigé des amendes “très substantielles” contre les deux représentants de Closer – Laurence Pieau, rédactrice en chef, et Ernesto Mauri, directeur de la publication – et contre deux paparazzi de l’agence parisienne Bestimage, Cyril Moreau, 32 ans vieille. , et Dominique Jacovides, 59 ans, soupçonnés d’avoir pris ces photos.

A lire aussi   Nabilla maman : Epuisée, elle change la couche de Milann avec Thomas

Au bord de la piscine

Les deux photographes, qui ont nié toute implication, ont été condamnés chacun à une amende de 10 000 euros, dont 5 000 avec sursis. Les quatre prévenus doivent payer ensemble 50 000 euros à chacun des époux.

Les images publiées dans Closer le 14 septembre 2012 montraient Kate et William au bord de la piscine d’un domaine de luxe dans le Luberon. La duchesse de Cambridge ne porte que des bas de bikini. Une semaine avant Closer, le 7 septembre 2012, le journal régional La Provence a publié une photo de la duchesse en maillot de bain.

Le directeur de la publication de l’époque, Marc Auburtin, a été condamné à une amende avec sursis de 1 500 euros et la photographe, Valérie Suau, à une amende de 1 000 euros avec sursis. Ils devront également payer conjointement 3.000 euros de dédommagement au couple royal.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *