Connect with us

Santé

L’Espagne administre la deuxième dose – surveillance Covid-19

Published

on

L'Espagne administre la deuxième dose - surveillance Covid-19

L’Espagne a commencé dimanche à administrer la deuxième dose du vaccin Covid-19 aux personnes prioritaires. En Autriche, le confinement sera prolongé jusqu’au 8 février alors que le taux de contamination reste trop élevé.

La pandémie de coronavirus a tué au moins 2022740 personnes dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a signalé l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un rapport établi par l’AFP dans des sources officielles dimanche.

Les États-Unis sont le pays le plus touché en termes de décès et de cas, avec 395 851 décès pour 23 758 856 cas, selon le décompte de l’Université Johns Hopkins.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 209.296 décès et 8.455.059 cas, l’Inde avec 152.274 décès (10.557.985 cas), le Mexique avec 140.241 décès (1.630.258 cas) et le Royaume-Uni avec 88 590 décès (3 357 361 cas).

& gt; & gt; La carte de la contamination dans le monde (depuis le début de la pandémie):

& gt; & gt; Cas sur 14 jours pour 100 000 habitants (cliquez sur les régions pour voir plus d’informations):

L’expérience est idéale sur un ordinateur. Sur mobile, ouvrez ce lien pour afficher la carte en plein écran

Source des données: Bureau régional de l’OMS pour l’Europe

ESPAGNE – La deuxième dose administrée

ESPAGNE - La deuxième dose administrée

L’Espagne a commencé à administrer la deuxième dose du vaccin Covid-19 aux personnes prioritaires qui avaient déjà reçu une première dose dimanche en décembre, ont rapporté plusieurs chaînes de télévision.

Une femme de 85 ans résidant en Catalogne a été l’une des premières, selon les images de la chaîne de télévision TV3.

Elle avait déjà été l’une des premières à recevoir une première dose le 27 décembre, au début de la campagne de vaccination en Espagne.

L’Espagne a déjà administré 768 950 doses de vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna, soit les deux tiers des doses totales reçues, selon le ministère espagnol de la Santé.

AUTRICHE – Le confinement sera prolongé

AUTRICHE - Le confinement sera prolongé

L’Autriche prolongera le blocus jusqu’au 8 février, a rapporté dimanche l’agence de presse APA, citant des sources proches des négociations entre le gouvernement de Vienne et les autorités régionales.

Le confinement devrait normalement se terminer le 24 janvier en Autriche, mais les autorités sanitaires ont déjà prévenu que le taux de contamination reste trop élevé pour permettre un assouplissement des mesures restrictives.

BELGIQUE – Plus d’une centaine de personnes infectées dans une maison de retraite

Plus de 100 personnes ont été infectées dans une maison de retraite du nord-ouest de la Belgique avec la variante britannique du Covid-19, qui a infecté les deux tiers des résidents et causé trois décès.

Au total, 111 personnes (72 résidents et 39 employés) ont été testées positives à la maison de retraite De Groene Verte à Merkem (commune de Houthulst, Flandre occidentale), a déclaré à l’AFP son directeur, Jurgen Duyck.

Trois résidents de la maison de retraite sont décédés, a également déclaré le maire de Houthulst, Joris Hindryckx.

Dans cette ville de 10000 habitants à une trentaine de kilomètres de la frontière française, une cinquantaine de personnes ont été infectées par cette variante britannique du coronavirus, selon lui. Ce chiffre, cependant, comprend certains des 39 employés de la maison de soins infirmiers, a-t-il déclaré.

FRANCE – Vaccination extensive

En Europe, la France se prépare à étendre la vaccination lundi dans le but de gagner une bataille difficile contre le virus qui a déjà tué plus de 70000 personnes, au lendemain d’un début de soirée sous une cloche, avec un couvre-feu avancé à 18h00 dans tout le pays .

La campagne sera étendue aux personnes de plus de 75 ans qui ne vivent pas en maison de retraite (5 millions de personnes), ainsi qu’à près de 800 000 personnes atteintes de maladies «à haut risque» (insuffisance rénale chronique, cancer en cours de traitement…).

Vendredi, plus d’un million de rendez-vous ont été pris pour les deux injections, alors que 833 centres étaient «ouverts et accessibles à la réservation», selon le ministre de la Santé Olivier Véran.

PORTUGAL – Élections spéciales

Des milliers d’électeurs portugais se rendent aux urnes dimanche pour participer au scrutin présidentiel anticipé le 24 janvier, avec un nombre record d’électeurs inscrits, trois jours après le début d’un deuxième confinement général pour endiguer l’épidémie de Covid -19.

Pour ces élections, près de 247000 électeurs se sont inscrits pour voter par anticipation, contre un peu plus de 56000 électeurs lors des dernières élections législatives de 2019, selon les données publiées par le ministère de l’Intérieur.

Face à une augmentation du nombre de nouveaux cas de Covid-19 et à une pression croissante sur les hôpitaux du pays, le gouvernement portugais a décidé d’imposer un nouveau verrouillage qui a débuté vendredi.

BRÉSIL – Vaccins AstraZeneca et CoronaVac approuvés

Le régulateur brésilien a approuvé dimanche l’utilisation d’urgence de deux vaccins contre Covid-19, l’anglais AstraZeneca et le chinois CoronaVac, les deux premiers à obtenir le feu vert au Brésil, où la pandémie a déjà fait près de 210 ‘ 000 morts.

Cette autorisation annoncée par le régulateur Anvisa a permis de lancer la campagne de vaccination au Brésil. Il utilisera dans un premier temps CoronaVac, produit par la société chinoise Sinovac en collaboration avec l’institut brésilien Butantan, le seul vaccin actuellement disponible dans le pays.

Le vaccin chinois CoronaVac est développé en collaboration avec l’Institut Butantan de Sao Paulo, tandis que le vaccin AstraZeneca / Oxford est produit à Bombay par le laboratoire Sérum en collaboration avec la Fondation Fiocruz du ministère brésilien de la Santé.

Six millions de doses du vaccin CoronaVac sont déjà dans le puissant État de Sao Paulo, dont le gouverneur, Joao Doria, est en concurrence avec le président brésilien Jair Bolsonaro pour mener la campagne de vaccination.

INDE – Près de 200000 personnes vaccinées en une journée

Le début de la campagne de vaccination contre Covid-19 en Inde samedi a été un succès avec plus de 190 000 personnes recevant une dose, a annoncé le ministère indien de la Santé.

Le deuxième pays le plus peuplé de la planète prévoit de vacciner 300 millions de personnes, soit près de l’équivalent de la population américaine, d’ici juillet, dans le cadre de l’une des plus grandes campagnes de vaccination au monde.

Ceci est basé sur deux vaccins: Covaxin développé par Bharat Biotech et le Conseil indien pour la recherche médicale; et Covishield, la version développée par AstraZeneca et l’Université d’Oxford. Tous deux produits par le Serum Institute of India et approuvés «d’urgence» début janvier.

“Nous avons eu des retours encourageants et satisfaisants le premier jour”, a déclaré samedi le ministre indien de la Santé, Harsh Vardhan, à ses homologues des États indiens.

& gt; & gt; Détails avant 12h30:

ISRAEL – Les prisonniers palestiniens seront vaccinés

Les autorités pénitentiaires israéliennes ont annoncé dimanche la vaccination rapide de tous ses prisonniers, y compris les Palestiniens, contre Covid-19 après des demandes répétées du système judiciaire, des ONG et des responsables palestiniens.

Le ministre israélien de la Sécurité publique Amir Ohana avait récemment suggéré que les prisonniers ne seraient pas vaccinés contre le coronavirus alors que l’État juif accélère sa campagne de vaccination. Ces observations ont été critiquées par le procureur général, Avichai Mandelblit, qui a jugé la mesure “illégale” selon la presse locale.

Les responsables palestiniens et les ONG ont appelé Israël à vacciner les quelque 4 400 Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes, dont au moins 250 ont été testés positifs au Covid-19.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *